La deuxième génération de l’iPad est sortie récemment. Au menu des améliorations on trouve des dimensions réduites, un processeur double coeur, une quantité de mémoire vive doublée, un gyroscope et des caméras sur les deux faces.
 
L’écran a t’il été amélioré également, c’est ce que nous allons essayer de découvrir.
 
Les modèles utilisés pour ce test :
 

  • iPad 3G 32Go
  • iPad 2 Wifi 16Go

 

Différence d'épaisseur
Différence d’épaisseur

 

Les deux générations côte à côte
Les deux générations côte à côte

 

 

Contraste

 

iPad iPad 2
Noir (cd/m²) 0,43 0,46
Blanc (cd/m²) 369,9 377,4
Contraste 860:1 820:1

 

L’iPad 2 gagne légèrement en luminosité sur le blanc par rapport à l’iPad 1ère génération, mais le noir voit sa luminosité augmenter également, le contraste se trouvant au final légèrement plus faible. Mais cette valeur reste toutefois très bonne pour un appareil mobile.

 

Luminance et gamma

 

Le niveau de luminance est mesuré sur plusieurs niveaux de gris de 0% (noir) à 100% (blanc). Cette courbe n’est pas une droite mais une fonction exponentielle, l’exposant de cette courbe étant ce qu’on appelle communément  le gamma.
 
La valeur théorique idéale du gamma est de 2,2. Concrètement un gamma plus élevé correspond à une image trop sombre, tandis qu’un gamma plus faible correspond à une image trop claire.
 
C’est un élément critique de la qualité d’un écran, surtout dans les zones les plus sombres et les plus claires, le risque étant de perdre des détails (ce qu’on appelle communément des noirs « bouchés » et des blancs « brûlés »).

 

Courbe de luminance de l'iPad
Courbe de luminance de l’iPad

 

Courbe
Courbe de luminance de l’iPad 2

 

Courbe de gamma de l'iPad
Courbe de gamma de l’iPad

 

Courbe de gamma de l'iPad 2
Courbe de gamma de l’iPad 2

 

Le premier iPad était déjà bon sur ce point et l’iPad 2 s’améliore en passant d’un gamma moyen de 2,10 à 2,18 tout en étant plus régulier.

 

Niveaux RGB et température de couleur

 

Toujours à partir des mêmes mesures sur les niveaux de gris, on peut mesurer les proportions de chacune des  couleurs primaires (Rouge, Vert et Bleu) dans l’image. Dans l’idéal les trois couleurs primaires doivent être présentes dans les mêmes proportions, les trois courbes se superposant à 100%. Ce qui correspond à une température de couleur de 6500K.
 
Les écrans sont souvent réglés en usine avec une prépondérance de bleu très marquée (valeur élevées de température).

 

Niveaux RGB de l'iPad
Niveaux RGB de l’iPad

 

Niveaux RGB de l'iPad 2
Niveaux RGB de l’iPad 2

 

Température de couleur de l'iPad
Température de couleur de l’iPad

 

Température de couleur de l'iPad 2
Température de couleur de l’iPad 2

 

Les résultats sont très proches entre les deux générations d’iPad. Sans être parfaits les résultats sont très bons, s’approchant des 6500K de manière très stable. L’iPad 2 a toutefois une température de couleur très légèrement plus élevée que l’iPad 1ère génération (une centaine de Kelvin environ).

 

Gamut

 

On mesure les trois couleurs primaires pour déterminer le gamut de l’écran, soit l’ensemble des couleurs qu’il peut afficher qui est représenté par le triangle dont les trois points sont les extrémités.

 

Gamut de l'iPad
Gamut de l’iPad

 

Gamut de l'iPad 2
Gamut de l’iPad 2

 

Le triangle blanc représente la référence idéale, la norme sRGB. Le triangle noir représente les couleurs affichables par l’écran. Dans le cas idéal les deux triangles seraient superposés, c’est loin d’être le cas ici. D’un point de vue colorimétrie, c’est le gros reproche à faire à l’écran de l’iPad (toutes générations confondues) : les couleurs manquent fortement de saturation.

 

DeltaE 94

 

Le DeltaE est un calcul d’écart entre deux couleurs. On compare ici les couleurs affichées par l’écran aux valeurs de référence des mires utilisées pour la mesure.
 
Plus le DeltaE est faible plus l’écran est fidèle.
 
Avec un DeltaE 94 inférieur à 1, les deux couleurs sont quasiment indiscernables. Un DeltaE 94 jusqu’à 5 est généralement considéré comme visible mais acceptable.

 

DeltaE 94 de l'iPad
DeltaE 94 de l’iPad

 

DeltaE 94 de l'iPad 2
DeltaE 94 de l’iPad 2

 

DeltaE94 moyen de l’iPad : 4,27
DeltaE94 moyen de l’iPad 2 : 3,47
 
L’iPad 2 s’améliore par rapport à son grand frère. Les deux générations ont des couleurs correctes sans être exceptionnellement fidèles. On remarquera surtout des écarts importants, notamment sur les couleurs s’approchant des primaires (rouge, vert et bleu) ainsi que certaines secondaires (magenta notamment) comme le gamut mesuré précédemment pouvait nous le laisser deviner.

 

Angles de vision

 

Voilà certainement un des domaines sur lequel les données constructeurs sont loin d’être réalistes (il n’est pas rare de voir annoncer des angles de vision de 180° voire plus).
 
Pour évaluer les angles de vision nous mesurons l’évolution de la luminance et de la température de couleur à différents angles par rapport à la perpendiculaire à l’écran.
 
La luminance baisse plus ou moins rapidement quand l’angle augmente. Selon la technologie de la dalle (IPS, TN, PVA, …) on aura éventuellement une symétrie entre la gauche et la droite ainsi qu’entre le haut et le bas, ou une dissymétrie généralement pour l’angle vertical (cas des dalles LCD TN avec une chute très rapide dans les angles inférieurs).

 

Luminance en fonction de l'angle pour l'iPad
Luminance en fonction de l’angle pour l’iPad

 

Luminance en fonction de l'angle pour l'iPad 2
Luminance en fonction de l’angle pour l’iPad 2

 

Les écrans des deux générations ont des résultats très proches et très bons, gardant une luminance correcte jusqu’à des valeurs élevées.
 
Il nous est très fréquent de voir des baisses beaucoup plus franches sur les écrans, atteignant parfois moins de 10 cd/m² après seulement 20° de variation (angle inférieur sur une dalle TN par exemple).
 
Sur les écrans, les variations de la température de couleurs peuvent être très rapides et atteindre des valeurs très éloignées très rapidement.
 
Pour une température de référence de 6500K à 0° (soit perpendiculaire à l’écran), atteindre 6000K correspond à un DeltE 94 d’environ 5, tandis qu’atteindre 7000K correspond à un DeltaE 94 d’environ 4,3. Ce qui correspond à des valeurs encore correctes mais des différences de couleur facilement discernables.

 

Température de couleur en fonction de l'angle pour l'iPad
Température de couleur en fonction de l’angle pour l’iPad

 

Température de couleur en fonction de l'angle pour l'iPad 2
Température de couleur en fonction de l’angle pour l’iPad 2

 

Là encore les résultats sont très proches entre les deux générations. En allant jusqu’à 75° de chaque côté pour l’angle horizontal on reste quasiment dans une plage de DeltaE 94 inférieur à 5, ce qui est bon
 
Pour l’angle vertical, les variations sont plus importantes, mais restent bien inférieures à ce qu’il nous est souvent donné de mesurer. Il n’est en effet pas rare de voire des écrans dépasser rapidement les 15000K  ou descendre sous les 5000K..

 

Conclusion

 

Tout comme l’écran de l’iPad de 1ère génération, l’écran de l’iPad 2 se révèle excellent sur bien des points, les différences étant mineures. Apple a encore apporté un soin particulier à sa calibration et à ses angles de vision très ouverts (merci la dalle IPS).
 
Si le DeltaE moyen a été réduit, il reste trop élevé pour qualifié l’écran de fidèle, on peut lui reprocher de ne pas être régulier, la faute notamment au gamut très limité de l’écran et ses couleurs manquant de saturation.
 
Encore une fois on peut également lui reprocher d’être très brillant, ce qui le rend très sujet aux reflets et aux traces de doigt. Mais ce problème est généralisé aux tablettes concurrentes ainsi qu’à de nombreux netbooks, portables et smartphones.

 

C’est bien

 

  • Gamma et luminance excellents
  • Température très stable et proche de 6500K
  • Bons angles de vision

 

C’est pas bien

 

  • Gamut très limité
  • Ecran brillant
  • DeltaE 94 irrégulier atteignant parfois des valeurs très élevées

Les commentaires sont fermés !